Café des artistes

Café des artistes

Coiffer Sainte-Catherine

Le 25 novembre, c'est la fête de toutes les Catherinettes, nom donné aux jeunes filles de 25 ans qui sont encore célibataires. Ces jeunes filles vont coiffer Sainte Catherine toute la journée. 

***

Sainte-Catherine, l'histoire

Souvent représentée à l'occasion de son mariage mystique avec le Christ, sainte Catherine d'Alexandrie symbolise l'union de la philosophie et de la religion.

Alors âgée de dix-huit ans, Catherine s'opposera à Maximinus à l'origine de nombreuses persécutions. Incapable de répondre aux arguments de la jeune femme, l'empereur demandera à cinquante philosophes de lui fournir les arguments. Catherine les convertira. L'empereur les fera brûler sur un bûcher et demandera à Catherine de l'épouser. Celle-ci, qui avait reçu un anneau d'or du Christ, refusera. Battue et emprisonnée, Catherine sera sauvée par le Christ qui lui apparaîtra de nouveau et lui enverra une colombe blanche pour la nourrir. Elle convertira la femme de l'empereur, Faustina, et le chef de sa garde, Porphyrius, qui à son tour convertiront deux cents gardes impériaux. Ils seront tous exécutés. Catherine, qui subira le supplice d'une roue parsemée de clous et de rasoirs, sera libérée par miracle durant l'épreuve. Elle sera finalement décapitée. De l'huile recueillie sur ses ossements sera à l'origine de guérisons miraculeuses durant plusieurs siècles. Son corps sera transporté par des anges, au IXème siècle, au sommet du Mont Sinaï, dans le monastère de la Transfiguration du Christ fondé en 542, qui sera ensuite rebaptisé monastère Sainte Catherine. Sainte Catherine appartiendra aux visions de Jeanne d'Arc, avec sainte Marguerite. 

Coiffer Sainte Catherine

Autrefois, les statues de sainte Catherine placées dans les églises étaient ornées d'une coiffe qui était renouvelée chaque année. Cette opération était le privilège des jeunes femmes âgées de plus de 25 ans et encore célibataires. Ainsi l'expression « elle va coiffer sainte Catherine » signifiait que la jeune femme en question n'avait toujours pas trouvé de mari. Cette dernière pouvait alors implorer la sainte avec la prière suivante : « Sainte Catherine, aide-moi. Ne me laisse pas mourir célibataire. Un mari, sainte Catherine, un bon, sainte Catherine ; mais plutôt un que pas du tout ».

Les Catherinettes

Depuis le moyen âge, les jeunes filles réputées vierges et atteignant vingt cinq ans ont leur fête et sont surnommées les ''catherinettes''. Le 25 novembre, elles se mettent une coiffe jaune et verte, symboles de la foi et de la connaissance. La tradition se perd un peu mais l'expression est restée.

Les catherinettes se fêtent beaucoup dans le monde du travail où les jeunes femmes, au cours des deux derniers siècles, ont fait preuve de courage et d'indépendance. Les coiffes des catherinettes sont remarquables par la variété qu'elles proposent, elles peuvent être originales, sages, provocatrices ou raffinées, et contrastent avec la douceur qui se dégage du mariage jaune/vert.

Voir les chapeaux

(lien)



25/11/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres